lundi 10 janvier 2011

PITIÉ POUR LES ICE GIRLS : ÉPARGNEZ-LEUR LES FEFANS DU CH !

L'an dernier sur mon blogue CH comme dans torCHon, dans un billet intitulé PITIÉ POUR LES FEFANS DONNEZ-LEUR DES ICES GIRLS, j'ai traité des divergences de politiques, entre les directions des clubs de la NHL, concernant l'emploi de cheerleaders ou de Ice Girls pour divertir les spectateurs, et/ou veiller à l'entretien de la surface glacée lors des pauses qui ponctuent le déroulement des parties de hockey. La thèse qui soutenait mon article c'était que les patrons du torCHon devraient songer à engager des Ice Girls pour rendre les matchs du Caca plus intéressants. En effet, lorsque les pousseux de puck de l'entraîneur Jacques Martin appliquent le plan de match à la lettre, il en résulte des joutes ennuyantes à s'envelopper la tête dans un oreiller ou à garder le nez dans son verre de bière durant toute la soirée.

Mais en voyant cette photographie (ci-haut) aujourd'hui, j'ai changé d'avis. Après tout, seuls les fous ne changent jamais d'idées. Comment se comporteraient les fefans bipolaires de la CHiasse s'ils étaient mis en présence de ces très sexy demoiselles ? Compte tenu qu'ils ne sont pas civilisés, qu'ils font des émeutes pour piller les magasins, qu'ils huent les hymnes nationaux et les joueurs québécois des équipes visiteuses, qu'ils ont déjà lancé des bananes à un joueur noir (Kevin Weekes), qu'ils s'aspergent de bière entre eux, qu'ils sont les champions de la violence conjugale au pays, comment agiraient-ils envers ces pauvres filles si peu vêtues ? On s'en doute bien, elles se feraient siffler, harceler, et les fefans leur manqueraient de respect. Ils ne se respectent même pas eux-mêmes et se laissent gouverner par leurs bas instincts...

Ensuite ces quasi-mannequins ne cadreraient en rien avec le bidonville moronréalaid. Leur beauté trancherait sur la laideur et la saleté de la métropauvre. Elles seraient bien à plaindre... Même que, qui sait, comble de la honte et de l'horreur, des fefans encore plus débiles que les autres, pourraient aller jusqu'à baisser leurs pantalons devant une Ice Girl trop sexy. Je soupçonne que c'est ce qui est arrivé à cette ravissante préposée des Kings de Los Angeles (notre photo). Car les fefans ça pousse partout comme de la mauvaise herbe. C'est répandu jusque dans la cité des Anges dans l'Ouest Américain. Même la vue d'un rat ne pourrait faire en sorte que cette poupée bien roulée ait les yeux aussi exorbités...

J'en profite pour vous présenter un montage audio-visuel de ces employées modèles, pour ne pas dire ces "models" employés, qui agrémentent le spectacle dans certains amphithéâtres de la Ligue Nationale de hockey. Il est approprié de les présenter sur l'air d'un ancien succès de VANILLA ICE intitulé Ice, Ice Babe !
Profitez-en pour vous rincer l'oeil !

video

1 commentaire:

Monsieur Poutine a dit…

Les yeux débridés de la IceGirl c'est que lorsqu'elle tombe nez à nez sur Joël Bouchard comme dans l'annonce de Bell-Télé.

Je trouve ça épais ringard gnagnan l'idée pas du siècle des petits mongols à batterie médicamentés pour assurer de leur tranquilité au Centre Bell de patiner en rond avec leurs drapeaux rouges sang porcin et leurs tit-casques qui descend jusqu'aux yeux de p'tits niaiseux.

Alexander Ovechkin a voulu démontrer cette tare en breakant en arrosant de neige la paûvre mascotte. Il ne ferait pas ça avec une belle fille d'Êve devant ses yeux de Russe civilisé.;)