samedi 15 avril 2017

SÉRIE NYR-CH : LA DÉMOLITION DU CACANADIEN BIEN ENTREPRIS PAR LES RANGERS...


Je suis sous le choc !  Je m'attendais à une série ennuyante entre les Rangers et les CHaudrons.  Et voilà que les deux premières parties nous ont offert du jeu palpitant, rempli de rebondissements et de solides mises en échec !  Wow !  Hormis certaines faiblesses autour du filet de Lundqvist, les hommes d'Alain Vigneault appliquent bien la stratégie de leur coach en matraquant systématiquement les mauviettes de la Sainte Guenille.  Un travail de sape et d'usure qui va finir par rapporter gros au club new yorkais.  Hier, les Rangers ont frappé les CHieux à pas moins de 74 reprises !  Tanner Glass a été le champion dans ce domaine avec dix mises en échec.  La majorité de ces coups étaient percutants et ont dû faire mal.  En enlevant leur équipement après la partie, les porte-couleurs du bleu, blanc, rouge devaient être surtout bleu !

L'histoire du match d'hier a été bizarrement marqué par...deux bâtons brisés.  D'abord celui du gardien Lundqvist en première période.  Criant et gesticulant en s'avançant vers son banc pour attirer l'attention et pour qu'on lui procure un nouvel outil de travail (sans succès), King Henrik a perdu sa concentration.  Ce qui a sans doute contribué au premier but du torCHon marqué peu de temps après par Petry.  À CBC télé, l'analyste a dit que c'est Gallagher qui a cassé le bâton de Lundqvist (54 arrêts) et que dans ce genre de cas-là il aurait dû être pénalisé automatiquement.  À la fin de la rencontre les Rangers ont aussi été mis encore plus en difficulté quand Nick Holden a vu son bâton se fracasser.  Les CHieux ont encore marqué sur la séquence.  Bref, deux incidents malheureux et malchanceux.


J'espère que le coach Claude "Humpty Dumpty" Julien ne retirera pas Nathan Beaulieu de son alignement pour l'affrontement no 3, demain, au Madison Square Garden de New York.  Beaulieu est affreux !  Hier, il a commis deux gaffes majeures qui ont mené aux buts de Grabner et Nash (tout un plomb dans la partie supérieure, voir photo).  Ce dernier a enfin joué à la hauteur de son talent, ce qui est de mauvais augure pour les Cannes à CHiens s'il poursuit dans la même veine.  Par contre, certains bons attaquants des Blue Shirts sont beaucoup trop silencieux.  Je pense surtout à Derek Stepan, ainsi qu'à J.T. Miller; et dans une moindre mesure à Chris Kreider et Mika Zibanejad.  Celui-ci est à blâmer sur le but gagnant de Radulov vers la dernière minute de la période de prolongation initiale.  Il était juste à côté de lui devant Lundqvist et il ne la pas neutralité pour l'empêcher de prendre le retour de lancer fatidique.


Conscients qu'ils ne pouvaient pas perdre ce match pour se retrouver en déficit 2-0 après les deux premières batailles à domicile, les CHaudrons ont tout donné en sur-temps.  Semblant encore abasourdis par le but égalisateur à 17 secondes de la fin du 3e engagement, les Rangers n'ont guère été menaçants à l'attaque.  Mais en général, de ce que j'ai observé jusqu'ici, je suis plus confiant de voir les Rangers remporter la série, que je ne l'étais avant le début des hostilités.

GO RANGERS GO !  À BAS LE TORCHON ET LEURS DÉBILES FEFANS !  

Aucun commentaire: