jeudi 6 octobre 2011

PREMIER MATCH DU CH EN 2011-12 : LES CHAUDRONS SE FONT BRASSER À TORONTO !


1ère PÉRIODE


Ça se présente bien.  CHieux incapables de profiter de leurs chances de marquer.  Jeu de puissance nul.  CH reconnu comme nul à cinq contre cinq.  Si marque pas en power play = foutu.


Se font brasser par le 4e trio des Leafs.


Pacioretty supposément un gros gars qui va faire de la place pour les petits attaquants du CH ?  À sa première tentative de mise en échec, c'est lui revole en chutant sur la patinoire !  Ayoye !  Tout un joueur physique !


Cole lent et patine la tête basse.  Futur blessé comme Campoli qui s'est encore rendu vulnérable face à Mike Brown qui l'a tout ramassé.


2e PÉRIODE


Subban reprend ou il a laissé l'an dernier en étant responsable du but des Leafs en désavantage. Super !


Belle énergie des Leafs en 2e.  Ils ont les CHaudrons dans les câbles.


Price sauvé par la tige horizontale.  Un centimètre de moins et c'était 2-0.


Ça y est Campoli blessé.  A du mal à se rendre au vestiaire.  Good !


Fin de période, trop d'hommes sur la patinoire pour le Caca, qui était déjà en infériorité numérique !  C'est la première fois que je vois ça dans ma vie !  Incroyable !


3e PÉRIODE


Les Chieux anéantis physiquement.  Ils en mangent toute une. C'est LA façon de les battre.  Dans tous les sens du terme !


Subban revirement = 2e but des Leafs.  Merci P.K. !  Continue comme ça !


Même Price passe sous le rouleau compresseur des Leafs !


Et tout ça avec des Leafs privés de deux joueurs de leur premier trio (MacArthur et Connolly) !


Diaz pas de calibre pour la LNH.  Faut que le Caca soit mal pris pour le faire jouer !


Tiens, Kostitsyn ne joue presque plus après sa mauvaise punition en 2e. AK46 déjà dans le dog house de Dumbo Martin ?!


Blanchissage de Reimer... sans trop se forcer !


C'est bien ce que l'analyste de NBC Sports James O'Brien écrivait sur NBC Sports : attaque du CH médiocre. Défensive entre douteuse et affreuse.  Mots bien choisis qui résument tout !


Le Caca est dans le trouble !  Dès le premier match !  Ha ! Ha ! Ha !  Oh Yea !  Zéro j'abaisse zéro !  Ha ! Ha ! Ha !  Pierre Houde au bord des larmes et de la panique !  Déjà !  Ha ! Ha ! Ha !

dimanche 31 juillet 2011

POUR METTRE UN PEU DE COULEUR DANS SON ANTI-HOCKEY NOIR ET BLANC, LE CH DEVRAIT JOUER DANS LE JELLO !


Le CanaCHien de Mourial, on le sait, n'est même plus l'ombre du club qu'il a déjà été jadis, quand des joueurs Québécois fiers et talentueux le portaient sur leurs épaules et leurs "bras meurtris". Il est formé d'Américains jouant bien plus pour l'argent que pour l'honneur, et d'Européens nonchalants également attirés par la paye trop élevée que l'on doit leur consentir pour qu'ils daignent s'aligner pour le tricolore édulcoré. À part quelques rares exceptions, les Canadiens et les Québécois éparpillés dans la formation, sont des marginaux et des bouche-trous. Bref, ces robots sous le commandement d'un entraîneur terne et sans relief n'ont aucun sentiment d'appartenance à la ville en déclin où ils passent quelques semaines par année avant de la fuir à chaque printemps. D'ailleurs, sous ce rapport, les nouveaux Jets de Winnipeg donnent déjà une leçon aux CHaudrons mourialaids, puisqu'en peu de temps, ils ont déjà recruté plusieurs athlètes natifs de leur province ou de l'ouest canadien. Des joueurs locaux qui vont fournir des efforts supplémentaires pour bien représenter leurs concitoyens partout où ils évolueront. Qui vont jouer avec coeur afin d'en donner pour leur argent à leurs supporteurs.

Les amateurs de la métropauvre, eux, déboursent des sommes considérables pour assister à un non-spectacle navrant et d'un ennui accablant. Peut-être le plus faible rapport qualité/prix de tout le circuit Bettman. Nuls à cinq contre cinq, les Canailliens, champions de la platitude, font passer des soirées bien longues à leurs fefans quand, par malheur -et ça arrive souvent- les arbitres décident de remiser leur sifflet et de ne pas décerner de pénalités. Comment alors, la tribu des schtroumfs de la CHiasse, qui constitue le noyau de l'équipe, peut-elle avoir le dessus et marquer des buts si elle ne bénéficie pas d'avantages numériques ? Et d'une manière ou d'une autre le fefan au Centre PouBell est toujours perdant. Il se fait faucher son argent en retour d'un plat de lentilles tout en se faisant arroser de bière par ses congénères morons de la zone Molson Ex. Si, par chance, le Cacanadien gagne, c'est parce que ses joueurs auront respecté le plan de match du coach en pratiquant un anti-hockey étouffant et hermétique, en utilisant la tactique de la trappe pour empêtrer leurs adversaires dans une immense toile d'araignée . On se replie en défensive en espérant profiter des erreurs des ennemis. Et en désavantage numérique, on se met à six gardiens sur la patinoire pour bloquer les lancers des opposants. On ouvre la machine en offensive lorsqu'on est en situation de surnombre.


Paradoxalement, le torCHon est plus intéressant lorsqu'il perd. Il perd parce que les joueurs dérogent au plan de match et prennent plus de chances en attaque. Ça donne parfois des parties plus excitantes, avec plus de buts marqués. Mais ces matchs plus mouvementés se soldent par des défaites pour les CHieux puisqu'ils ne sont pas assez forts offensivement pour enregistrer plus de buts que leurs rivaux. Et pour les fefans bipolaires, une défaite ça fait mal, qu'elle soit belle ou laide. Deux défaites de suite et c'est une tragédie. Trois défaites d'affilée et on parle de dépressions nerveuses. Quatre et plus et le nombre de suicides est à la hausse dans la métropauvre... Le pire survient lorsque le Caca affronte un rival aussi poche (et il y en a malheureusement plusieurs dans la Conférence de l'Est) que lui et qui pratique le même style de jeu assommant. Autant alors, apporter son oreiller pour pouvoir dormir à poings fermés dans les estrades... Ça donne des rencontres somnifères aux pointages minuscules de 2-1 ou 1-0 comparables à ceux des joutes de soccer. D'où l'idée de répandre du JELLO en passant la zamboni entre les périodes. Faire patiner tout ce beau monde dans cette substance colorée ajouterait enfin un élément amusant à ce triste spectacle. Ou sinon, il faudrait songer à animer les entractes en présentant des combats de filles sexy dans le JELLO. Faute d'action durant les matchs, on en aurait au moins durant les pauses entre les périodes...



Pour être en mesure de franchir une autre campagne qui s'annonce pénible pour les fefans, j'ai choisi d'écrire moins de billets sur les CanaCHiens cet été. Durant la saison estivale 2010, je n'avais pu résister aux nombreuses opportunités de me moquer fréquemment du CH et de ses partisans cinglés. Avec comme résultat qu'à la fin du calendrier régulier, j'étais à bout de souffle. Rire aux éclats, c'est fatigant ! J'ai tout de même plusieurs projets d'articles en réserve, concernant notamment mes deux têtes de turcs préférées : Scary Price et Pété Subban. En raison de la censure qui pèse sur mon blogue CH comme dans torCHon, j'ai déjà annoncé qu'il serait remplacé par un autre de mes sites soit CH comme dans CHaudrons (http://chcommedanschaudrons.blogspot.com). Je viens d'ailleurs d'y "pondre" un texte sur Subban, la semaine passée.



Je profite de la saison morte du hockey pour "alimenter" mes autres blogues (dont vous pouvez toujours trouver les liens dans la marge de droite ou en bas des pages de mes sites web). Par exemple, sur mon blogue Mourial Métropauvre vs Québec Capitale (http://mourialmetropauvrevsquebeccapitale.blogspot.com) je viens de publier un texte sur le premier Québec Open de Volleyball de Plage qui a eu lieu, il y a quelques jours, dans l'arrondissement Sillery/Ste-Foy de la ville du maire Labeaume. En faisant de ce tournoi international un franc succès, les Québécois de la capitale nationale ont réussi là où les Mourialaids avaient échoué dans la présentation de ces mêmes compétitions, il y a quelques années. Québec sait faire et Mourial continue à se défaire... et pas seulement dans ses infrastructures routières qui tombent en poussière... Le diaporama de photos qui agrémente cet article est beau à voir. D'autant plus que la beauté des corps des athlètes en action vient s'ajouter à un intéressant "remix" du fameux succès ROLLING IN THE DEEP, de la chanteuse anglaise ADELE, qui domine les palmarès ces temps-ci.



Sur mon site FULL SEXY DU JOUR (http://fullsexydujour.blogspot.com), après Laure Manaudou et Elisha Cuthbert, c'est au tour de Kim Kardashian de faire parler d'elle. Durant son enterrement de vie de jeune "fille", dans un club de Las Vegas, il y a quelques jours, cette vedette qui se spécialise dans les télé-réalités américaines, a eu droit à un strip-tease de la part d'un nain, sur la table à laquelle elle prenait place. Après la fête, Kardashian (qui, le 20 août, épousera le joueur de basketball professionnel Kris Humphries) réservait elle-même une surprise à son entourage...



Sur PROFESSION : FEMME DE PRO DU SPORT (http://professionfemmedeprodusport.blogspot.com) je brosse le portrait de l'éblouissante Alex Curran, l'épouse de Steven Gerrard, un des meilleurs joueurs de soccer de la planète. À vingt ans, en tombant dans l'oeil du célèbre footballeur, cette jolie blonde aux yeux bleus et à la poitrine déjà refaite, est passée d'un humble emploi de technicienne en manucure dans un salon de beauté près de Liverpool, au cercle fermé des gens riches et célèbres. L'adaptation à ce monde doré a été difficile pour cette pimpante jeune femme qui a dû apprendre à modérer ses "transports" et ses déclarations...



Son conflit de travail étant chose du passé, la Ligue Nationale de Football (NFL) reprend peu à peu ses activités. Pendant que les équipes se refont, leurs cheerleaders sont déjà à l'entraînement depuis longtemps. Des auditions se sont tenues au printemps dernier afin de pourvoir quelques postes vacants ici et là. Par le biais d'une vidéo amusante montrant les qualifications aux épreuves de sélection des meneuses de claques des Falcons d'Atlanta, je brode sur ce sujet dans mon blogue FOOTBALL MANIA AVEC HACKSAW (http://footballmaniaavechacksaw.blogspot.com). D'ici peu, j'offrirai sur ce même site, mon traditionnel SPÉCIAL CHEERLEADERS. La première édition, l'an passé, a été très appréciée de mes lecteurs, qui l'ont visionnée en grand nombre. Rien que du bon matériel et un délice pour les yeux et le coeur ! À ne pas manquer encore cette année !



Enfin, sur BELLES À CROQUER (http://bellesacroquer.blogspot.com), la troublante Crystal Harris étalent ses charmes féminins. Cette pin-up de PLAYBOY a pris peur, cinq jours avant son mariage avec Hugh Hefner, le patron de ce magazine (de 60 ans son aînée !), et elle a pris la poudre d'escampette ! Elle est revenue ensuite auprès du vieux "Hef" pour lui demander pardon d'avoir annulé leurs noces. Bon prince, ce dernier a consenti à lui laisser les cadeaux qu'il lui avait faits (entre autres, une rutilante Bentley ainsi qu'une bague ayant coûté la bagatelle de $ 90 000). Tout ce que Hugh voulait ravoir c'est son chien Charles, qui lui manquait déjà beaucoup. Hefner a bien réagi à la suite de la rebuffade de son ex-fiancée. En effet, le jour suivant la volte-face de Crystal, il l'avait déjà remplacée par deux autres jeunes poulettes, dans son luxueux domaine californien. Une de perdue...

lundi 11 avril 2011

SOUHAITEZ OUI OU NON L'ÉLIMINATION RAPIDE DES CANACHIENS ?


Mes amis, je fais face à une situation cornélienne, à un dilemme déchirant : dois-je souhaiter, oui ou non, l'élimination rapide des CanaCHiens de Mourial dans les présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley ? Dans mon coeur endurci d'anti-habs invétéré, il va de soi que je désire un balayage des CHieux par les Bruins de Boston, comme il y a deux ans. J'en garde tellement des souvenirs heureux ! Mais, si je m'en tenais strictement à mon travail de blogueur, il faudrait que je souhaite, au contraire, que la Sainte Guenille prolonge son aventure en séries, comme l'an passé. Pour la simple raison que plus le torCHon joue longtemps au printemps, plus mes sites web de hockey regorgent de visiteurs ! Et comme tout blogueur aime être lu par le plus de monde possible... Vous comprendrez mon ambivalence devant ce cas problématique. Mais, d'un autre côté, une disparition éclair des CHaudrons mourialaids ne seraient pas si catastrophique pour l'achalandage de mes blogues. J'ai été surpris, l'été dernier, par le grand nombre de lecteurs qui sont demeurés avec moi sur CH comme dans torCHon, pour continuer à rire du CH et de ses fefans.


Avril est le mois le plus occupé pour moi durant l'année. Le début du printemps et la fonte de la neige ajoutent, à ma charge de travaux ordinaires, le nettoyage de mon terrain et le grand ménage intérieur et extérieur de ma propriété domiciliaire. Sans oublier que c'est la maudite période des déclarations de revenus. Cela a pour conséquences une réduction de mon temps libre pour écrire des billets destinés à mes nombreux blogues. Je dois limiter ma production à mon vaisseau amiral "CH comme dans torCHon".



Au cours des dernières semaines, prévoyant cette pause obligée, je suis tout de même parvenu à renouveler les articles de plusieurs de mes sites. J'ai d'abord fait d'une pierre deux coups en choisissant comme sujet la belle Alena Seredova (ci-dessus). La femme du footballeur italien Gianluigi Buffon a relancé mon blogue PROFESSION : FEMME DE PRO DU SPORT, en plus de faire connaître mon nouveau site COVER GIRLS DU SPORT. Mes billets les plus lus sont plus souvent qu'autrement ceux qui ont un lien avec le soccer. Et la majorité des lecteurs sont européens. Rien de trop surprenant, le ballon rond et ses vedettes sont tellement populaires sur le vieux continent. Sur PROFESSION, mon écrit sur Seredova continue d'attirer l'attention et il s'est rapidement hissé en deuxième position au palmarès de mes billets les plus lus de ce site consacré aux compagnes des professionnels du sport. L'autre composition portant sur ce mannequin célèbre est de loin la plus populaire sur COVER GIRLS DU SPORT. Il est vrai que la photo osée qui coiffe le billet a de quoi susciter l'enthousiasme des lecteurs !



Mes publications sur l'affriolante Gemma Atkinson ont également créé de fortes réactions chez mon lectorat. D'abord sur mon site BELLES À CROQUER et, dans une moindre mesure, sur PROFESSION. Il me reste encore beaucoup de matériel sur cette Anglaise ultra sexy. Assez pour en faire un troisième article sur le nouveau-né de mes blogues, CLIN D'OEIL SEXY. Même ici, dans mon journal intime, ma référence à celle que l'on appelle "GEM", dans mon billet précédent, a fait en sorte de stimuler la curiosité de nombreux visiteurs. Elle a quelque chose de spécial cette Gemma-là !



Tout comme les filles de Marlboro, ces mannequins-hôtesses aguichantes qui embellissent les abords des pistes de course de formule Un. Elles ont été fort recherchées et appréciées sur mon blogue TROP SEXY POUR LE SPORT, en plus d'inaugurer récemment CLIN D'OEIL SEXY. Dans ce dernier site, je me penche sur ce qui fait le caractère sexy de ces membres de la gent féminine. Ce qui sera d'ailleurs l'essence et le point de mire récurrent de ce qui paraîtra sur ces pages. Surveillez le prochain sujet, le prochain clin d'oeil sexy. Il sera très amusant et super hot ! Parlant de courses de F-1, je me réjouis qu'un bon nombre de lecteurs aient enfin pris connaissance du billet que j'ai écrit sur le Grand Prix de Mourial, l'an passé. C'est sur MOURIAL MÉTROPAUVRE VS QUÉBEC CAPITALE.



Dans mes blogues de sports, le billet sur le fétichisme du pied, de l'instructeur des Jets de New York Rex Ryan, pique la curiosité des lecteurs sur FOOTBALL MANIA AVEC HACKSAW. Force est de reconnaître que les lecteurs à cette adresse web ont une prédilection pour les à-côtés du football américain. Pas les matchs ou les performances des footballeurs comme tels. C'est pourquoi je vais poursuivre dans la même veine en m'attardant prochainement sur la pétulante Jenn Sterger, celle qui a fait tomber le quart-arrière Brett Favre de son piédestal (on reste dans le thème des pieds !). Sur CH comme dans CHaudrons, c'est mon "éloge" de la folie de Carey "Hannibal" Price qui a le plus fait rigoler les amateurs de hockey, le mois dernier. J'annonce que je vais récidiver dans le même ordre d'idée, dès que j'en aurai le loisir. Hilarant et hallucinant ! Dans mes projets pour ce site, il y a aussi le cas d'un fefan pathétique du Canaillien qui sévit sur le blogue de François Gagnon, du journal LA PRESSE. D'après les statistiques de mon site L'ANTI-HABS ILLIMITÉ, de plus en plus de gens découvrent cet illuminé à qui j'ai consacré un article intitulé : "L'idiot du Village de FefanLand". Le lien de ce billet se trouve dans la rubrique des billets les plus populaires, dans la marge de droite de la page principale du site. L'identité de l'idiot en question, digne du dîner de cons ? Je préfère la taire, par charité chrétienne, mais disons que ça s'apparente à "Ivre de Champagne" !!! Honnnnnn.... Toujours au hockey, j'ai beaucoup négligé mon TEMPLE DE LA HONTE DU CH. Mais je compte me reprendre après la fin de la saison du Cacanadien. Le prochain joueur pourri à être intronisé dans mon HABS HALL OF SHAME sera probablement Gilles Lupien, un grand nigaud qui avait vraiment l'air fou sur la patinoire.



Ma plus grande satisfaction du mois passé, c'est mon blogue VISIONS FANTASMAGORIQUES qui me l'a procurée. Même s'il demeure peu connu, c'est ce site sur les arts visuels qui enregistre présentement le plus gros pourcentage d'augmentation de l'achalandage, dans toutes mes productions. Ma "clientèle" française semble l'apprécier tout particulièrement. Dans mon récent dossier sur le photographe Martin Elliott, créateur de l'image qui a été le plus souvent reproduite sur un poster (sa "Tennis Girl", ci-dessus), je raconte cette histoire fascinante. J'ai eu beaucoup de plaisir à l'écrire. Je nourris une foule de beaux projets pour Visions Fantasmagoriques, y compris celui de vous faire découvrir une superbe bande dessinée pour adultes, remplie de personnages hauts en couleurs ! C'est à suivre...


lundi 10 janvier 2011

PITIÉ POUR LES ICE GIRLS : ÉPARGNEZ-LEUR LES FEFANS DU CH !

L'an dernier sur mon blogue CH comme dans torCHon, dans un billet intitulé PITIÉ POUR LES FEFANS DONNEZ-LEUR DES ICES GIRLS, j'ai traité des divergences de politiques, entre les directions des clubs de la NHL, concernant l'emploi de cheerleaders ou de Ice Girls pour divertir les spectateurs, et/ou veiller à l'entretien de la surface glacée lors des pauses qui ponctuent le déroulement des parties de hockey. La thèse qui soutenait mon article c'était que les patrons du torCHon devraient songer à engager des Ice Girls pour rendre les matchs du Caca plus intéressants. En effet, lorsque les pousseux de puck de l'entraîneur Jacques Martin appliquent le plan de match à la lettre, il en résulte des joutes ennuyantes à s'envelopper la tête dans un oreiller ou à garder le nez dans son verre de bière durant toute la soirée.

Mais en voyant cette photographie (ci-haut) aujourd'hui, j'ai changé d'avis. Après tout, seuls les fous ne changent jamais d'idées. Comment se comporteraient les fefans bipolaires de la CHiasse s'ils étaient mis en présence de ces très sexy demoiselles ? Compte tenu qu'ils ne sont pas civilisés, qu'ils font des émeutes pour piller les magasins, qu'ils huent les hymnes nationaux et les joueurs québécois des équipes visiteuses, qu'ils ont déjà lancé des bananes à un joueur noir (Kevin Weekes), qu'ils s'aspergent de bière entre eux, qu'ils sont les champions de la violence conjugale au pays, comment agiraient-ils envers ces pauvres filles si peu vêtues ? On s'en doute bien, elles se feraient siffler, harceler, et les fefans leur manqueraient de respect. Ils ne se respectent même pas eux-mêmes et se laissent gouverner par leurs bas instincts...

Ensuite ces quasi-mannequins ne cadreraient en rien avec le bidonville moronréalaid. Leur beauté trancherait sur la laideur et la saleté de la métropauvre. Elles seraient bien à plaindre... Même que, qui sait, comble de la honte et de l'horreur, des fefans encore plus débiles que les autres, pourraient aller jusqu'à baisser leurs pantalons devant une Ice Girl trop sexy. Je soupçonne que c'est ce qui est arrivé à cette ravissante préposée des Kings de Los Angeles (notre photo). Car les fefans ça pousse partout comme de la mauvaise herbe. C'est répandu jusque dans la cité des Anges dans l'Ouest Américain. Même la vue d'un rat ne pourrait faire en sorte que cette poupée bien roulée ait les yeux aussi exorbités...

J'en profite pour vous présenter un montage audio-visuel de ces employées modèles, pour ne pas dire ces "models" employés, qui agrémentent le spectacle dans certains amphithéâtres de la Ligue Nationale de hockey. Il est approprié de les présenter sur l'air d'un ancien succès de VANILLA ICE intitulé Ice, Ice Babe !
Profitez-en pour vous rincer l'oeil !

video